• Deva Vishad

Je suis tombé dedans quand j'étais petit...


A l'âge de 5 ans, mes parents ont divorcé et je suis resté avec ma mère. A cet âge là on ne peut pas gérer ou raisonner ce genre d'évènement donc de la matière était créée pour y revenir plus tard...Il se trouve aussi que l'absence du père terrestre au quotidien peut nous pousser plus profondément vers la recherche du père céleste. Ma mère m'a de plus embarqué dans ses aventures et je m'y suis drôlement accoutumé dès mon plus jeune âge: c'était des séances de méditation avec des adultes, des journées aussi entre jeunes avec des enseignements et chants ancestraux, des amies aussi bienveillants qui s'intéressent aux pierres, aux ange gardiens...enfin des thérapeutes alternatifs...déjà.


Je n'ai jamais cessé d'être demandeur dans ce domaine et à la recherche, de la "vérité", d'un meilleur équilibre de vie, d'un alignement avec qui je suis, ce que je sens...Cela a continué plus consciemment à l'adolescence avec le choix et l'opportunité donnée de suivre les enseignements de Patrick Burensteinas sur le soin énergétique de la trame, sur le fonctionnement des mondes énergétiques, sur l'énergie créatrice et transformatrice des lettres hébraïques, les cérémonies de la saint-Jean.


J'ai ensuite diversifié les sources et les recherches en pratiquant les méditations active d'Osho, en me formant avec divers tarologues et numérologues et continuant aussi l'apprentissage des techniques de massage et de soins énergétiques pour traiter divers aspects de la personne, moi le premier mais aussi ensuite être capable d'en faire profiter les autres.


Et vous qu'est ce qui vous attire vers le développement personnel?

Quelle blessure vous y amène et quel cadeau avez vous trouvé sur ce parcours?

35 vues0 commentaire